COLÈRE

4
0
196
les-75-ans-de-l-auberge-dynamo-1419656884
Image de prévisualisation YouTube

COLÈRE: nom féminin.

énergie renouvelable. La colère de Marie-Candide la propulsait de fleur en vache.  (Plutraque, Vie de Marie-Candide, I.4)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par mariecandide
Charger d'autres écrits dans GLOSSAIRE MARIECANDIDIEN

4 Commentaires

  1. mariecandide

    19 janvier 2019 à 18 h 19 min

    C’est une auberge de jeunesse. Au pied d’un ballon des Vosges. Autrefois, Marie-Candide y a:
    -découvert le crémant, la solitude bienfaisante, l’art d’allumer un kachelofen;
    - connu le père de sa fille;
    -passé des étés entiers avec une amie, qui s’est récemment aperçue que Marie-Candide était une salope, et la traite désormais comme telle.

    Répondre

    • Fantec

      20 janvier 2019 à 10 h 41 min

      Peut-on avoir le nom de cette personne ? J’en profite, Madame Tulipe pour vous signaler que si l’on veut savoir si votre auguste personne a répondu à son modeste lecteur, celui-ci est obligé de venir faire un tour près de votre ballon. Votre hébergeur manque à tous ses devoirs.

      Répondre

      • mariecandide

        20 janvier 2019 à 11 h 11 min

        Oui, je confirme. Je suis en froid avec mon hébergeur. Il s’appelle « Unblog » et ça fait presque deux mois que je lui envoie des petits messages désemparés, pour lui donner des sous. Je suis prête à payer de ma personne pour qu’il me permette de ne plus être submergée par la réclame quand je crée. Mais je suppose qu’il doit être mort, ou endormi sous un sapin de Noël. Il ne me répond plus. J’ai envisagé de le quitter, mais je ne sais pas au juste comment on quitte un hébergeur. Il faut qu’il se méfie, je vais finir par me fâcher.

        Répondre

  2. Fantec

    19 janvier 2019 à 16 h 58 min

    À qui appartient cette petite maison dans la prairie ? Je suis en enquête.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

DIX-SEPT GONCOURT SUR CENT/PART ONE/SUITE

« Le docteur O’Brian se pencha, haletant, vers le petit lit d’où dépassaient d…