bricoles à emporter

3
1
137
index

Bien chère petite maman,

On est allées voir le curé, aujourd’hui, avec Thérèse et le Barbu.

Le curé, bien que ressortissant d’un pays rompu à l’aliénation coloniale, a refusé qu’on t’accompagne avec de la variétoche. Encore un sans coeur. Il nous a suggéré de chanter, ou faire chanter les mômes, à côté du trou, ou au moment de verrouiller le couvercle de la marmite. C’est ballot, j’avais imaginé l’église résonnant des trémolos de quelques-uns des mâles chanteurs que tu affectionnais, quand j’étais gamine. Tu devras te contenter de funérailles dans le plus chiant style catholique. J’imagine que Papa t’a tenu la porte au passage, avec, sans doute, le chariot de courses à trois roues qu’il t’offrit quand tu rentras d’une de tes fugues. Voici de quoi le garnir, en attendant les étrennes. Je t’embrasse bien fort.

PS: je ferai le déplacement pour ta mise en bière, finalement.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube
  • barbu

    Y A QU’ À DEMANDER

  • Vincent_van_Gogh_-_Les_roulottes,_campement_de_bohémiens

    MARIE-CANDIDE SÉDUIT JOHNNY

      Je suis tombée amoureuse du sosie de Johnny Halliday. C’est officiel, j&rsquo…
  • index

    Berceuse

    Margot, mon enfant, ma chatoune, ma terrible,   Regarde bien cette dame : elle a une coiff…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par mariecandide
  • 022

    ÉPITAPHTAS

            21 mars 1939.   La fourrière de Dàckelebourg a dû intervenir c…
  • deparab

    DIES IRAE

    L’abbé MACHIN s’en va. SCHIFFALHEIM n’est pas à la noce. Peut-être vous …
  • elec

    LA SUPPLIQUE

    Maître, Éminence,Votre Grâce,Votre Sainteté, Très Saint Père, Mon Général, Monsieur le Mar…
Charger d'autres écrits dans RESULTATS D'ANALYSE 2014-....

3 Commentaires

  1. Jean

    19 janvier 2019 à 17 h 00 min

    Emouvant !

    Répondre

  2. mariecandide

    28 décembre 2014 à 18 h 19 min

    Merci Myriam.

    Répondre

  3. Myriam

    28 décembre 2014 à 17 h 45 min

    Je t’embrasse, Marie candide…

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’éternel féminin

Andromaque est allée chez le coiffeur.   Ça faisait un petit moment qu’elle avait ou…