Accueil RESULTATS D'ANALYSE 2014-.... DIX-SEPT GONCOURT SUR CENT/PART TWO

DIX-SEPT GONCOURT SUR CENT/PART TWO

0
1
51
po
Image de prévisualisation YouTube

 

 

Dix-sept pour cent des Français ont un manuscrit dans leur tiroir. Nous connaissons le premier. Qui sont les seize autres ?

 

 

  1. Ma mère. Elle cache bien son jeu, dans sa maison de retraite, avec son fauteuil roulant dont elle n’a pas besoin. Elle a planqué son manuscrit dans son tiroir à sex-toys, tout en-dessous, sûre que les infirmières n’iront pas farfouiller jusque là. Ma mère est un dragon. Je l’admire, définitivement.
  2. La dame de la cantine, à l’école de ma fille. Son livre s’intitule : « la haine de la salade ». C’est un manuel de techniques sado-masochistes, à destination des troupes dont elle a la charge, entre onze heures trente et treize heures trente. Elle n’est pas sûre de publier.
  3. Centilitre, ma petite chatte. Elle ne sait pas écrire, mais apprendra un jour. En attendant, elle ronronne sur un cahier tout piqueté des pointes de ses canines.
  4. Mes collègues du lycée. On est large à dix-sept, du coup. Mettons que ça fait un ensemble, « l’ensemble des enseignants, toutes disciplines confondues, du lycée de Quatschàstein ». J’aime autant vous dire que ça en fait, des conneries.
  5. Mon nouvel ex, qui nous prépare un ouvrage de science-fiction intitulé « l’âge adulte ».
  6. Mon psy, qui écrit des poèmes, en cachette de sa femme, qui n’aime pas la poésie « ce truc de tapette », lui assène-t-elle, à chaque fois qu’elle le surprend avec son carnet à spirales.
  7. Ma fille, qui réussira là où je me suis cassé la gueule.
  8. La connasse de la télé dont tous les élèves reprennent la réplique-culte. Elle change souvent de connasse, la télé, alors ça nous fait beaucoup de manuscrits.
  9. Les trois types qui livraient le charbon, quand j’étais môme, et à qui mon père donnait la pièce. Ils étaient plus misérables que lui, et avaient moins d’humour, avec leurs sacs en toile de jute qui leur plombaient les épaules. Ils avaient commencé, ensemble, un drame en trois actes intitulé « je vais au charbon ». Les deux tiers sont morts. Le dernier continue à griffonner sur son ardoise, la même qu’il utilise pour demander à pisser ou un verre de bière qu’on lui refuse, depuis sa trachéotomie.
  10. Mon amie Claire la Fidèle, qui pense qu’elle n’en est pas capable.
  11. Notre ami Théodule, qui fait sa diva tout le temps, nous vire de Facebook parce qu’on n’a rien compris à ses drames, nous ignore dans la rue, nous a enseigné la salvatrice technique d’effacement des numéros qui font mal, sur le portable, et nous gratifie d’un réjouissant « c’est qui ? » quand on demande des nouvelles, après trois mois de silence. Mais vient tenir la main, à l’hôpital, quand on pense qu’on va mourir.
  12. Denisodette la Constante, cette magicienne qui vit encore avec son fiancé, après vingt-six ans environ, et deux gnards envolés ou à moitié. Elle a plusieurs bouquins en route, dont un palpitant manuel de conseils « à toutes celles qui veulent consoler les copines qui tournent en rond dans leurs névroses ». Quand elle aura pris conscience qu’elle a du matériel, elle va gagner un pognon monstre. Elle nous prépare aussi un baroque « pourquoi je crains tant les poules », sorte de journal intime assorti de photographies de ces volatiles qu’elle exècre, et collectionne, vivants, dans la cabane du jardin.

 

 

Ça suffira pour ce soir. Pour rester dans le top 10. Sinon je remets le couvert.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par mariecandide
  • 022

    ÉPITAPHTAS

            21 mars 1939.   La fourrière de Dàckelebourg a dû intervenir c…
  • deparab

    DIES IRAE

    L’abbé MACHIN s’en va. SCHIFFALHEIM n’est pas à la noce. Peut-être vous …
  • elec

    LA SUPPLIQUE

    Maître, Éminence,Votre Grâce,Votre Sainteté, Très Saint Père, Mon Général, Monsieur le Mar…
Charger d'autres écrits dans RESULTATS D'ANALYSE 2014-....

Laisser un commentaire

Consulter aussi

D…/GLOSSAIRE MARIE-CANDIDIEN ( en cours d’élaboration)

Développement durable : en Alsace, se traduit par une furieuse fièvre de rangement des déc…